LE CANADA À L’HONNEUR

 

Si la France entretient des relations particulières avec l’Amérique du Nord, nos liens avec le Canada et notamment avec le Québec sont sans aucun doute les plus étroits. Le Québec représente d’ailleurs l’une des plus grandes communautés francophones hors de l’Hexagone.

Deuxième pays le plus grand de la planète, après la Russie, avec une superficie de près de dix millions de kilomètres carrés, le Canada possède l’une des plus longues  frontières au monde (9.000 km). Trente-sept millions de Canadiens peuplent dix provinces et trois territoires qui s’étendent d’un océan à l’autre, de l’Atlantique au Pacifique, avec une incroyable variété de paysages. Soixante pour cent des Canadiens sont anglophones et vingt-deux pour cent sont francophones, vivant pour la plupart au Québec. Un million cinq cent mille Canadiens appartiennent aux Premières Nations, terme qui désigne les peuples amérindiens dont les 637 réserves et territoires sont répartis à travers le pays et soixante mille Inuits vivent dans les régions arctiques. Soit un pourcentage non négligeable de la population auquel s’ajoutent les six cent mille Canadiens qui revendiquent des origines métissées.

2017 a marqué un moment important dans l’histoire du Canada. Il y a 150 ans le Québec, l’Ontario, le Nouveau-Brunswick et la Nouvelle-Écosse s’unissaient pour former la Confédération canadienne, baptisée le Dominion du Canada. Grâce à l’Acte de l’Amérique du Nord britannique qui entrera en vigueur le 1er juillet 1867, ces colonies seront dès lors reconnues comme une nation indépendante. Les autres provinces et territoires seront intégrés au fil des années établissant ainsi le pays tel qu’on le connaît aujourd’hui.

Pays immense, pays jeune, le Canada se caractérise aussi par son multiculturalisme et la diversité de ses identités. Cette mosaïque culturelle a une influence considérable sur la production littéraire. Incarnée par des auteurs comme Timothy Findley, Alistair McLeod, Robertson Davies ou Mordecai Richler, mais aussi Margaret Atwood, la grande dame des lettres canadiennes, la nouvelliste Alice Munro couronnée par le Prix Nobel, Michael Ondaatje, l’auteur du célèbre  Patient anglais, ou encore le chantre de l’Ouest canadien Guy Vanderhaeghe,  la littérature canadienne connaît un rayonnement incontestable sur le plan international. Mais la jeune génération n’est pas en reste et la trentaine d’écrivains invités au festival AMERICA vont en apporter la preuve éclatante. Originaires du Québec, de Terre-Neuve, de l’Ontario, du Saskatchewan ou de Colombie-Britannique, ils vont partager leur regard sur le monde et leur imaginaire. La force du Canada vient du fait que ce sont des histoires qui constituent la panoplie de cette nation qui tire son identité de la littérature autant que de son histoire.

 

Top