Vladimir Hernández (Cuba)

Vladimir Hernández
© María Elena Durán

Né à La Havane en 1966, Vladimir Hernández commence à écrire des récits de science-fiction après des études en ingénierie et en physique. Invité en Espagne en 2000 pour recevoir un prix littéraire, il décide de s’y installer. Indomptable est son premier roman policier.

Indomptable

Editions Asphalte
Octobre 2017
Traduit par Olivier Hamilton

La Havane, de nos jours. Ingénieur en électronique, Mario Duran est emprisonné après avoir trafiqué des accès internet avec son ami et complice de toujours, Ruben. A sa grande surprise, il est libéré prématurément, à condition de prêter main forte au vol d’un coffre-fort, en raison de leurs compétences techniques. Un boulot apparemment facile… mais quelques heures après le casse, il se retrouve enterré vivant dans un bois, le corps de Ruben à ses côtés. Déterminé à se venger de « l’Homme invisible », leur commanditaire, il devra découvrir son identité

« Indomptable, c’est rugueux, sans temps mort, très violent et bien mené. De quoi se défouler. » Encore du Noir

Son festival ...

Top