Résidences america

2017 - Callan Wink


Callan Wink a été notre écrivain en résidence pendant trois mois à compter du début septembre2017. Il a 32 ans, vient des Etats Unis – il réside dans le Montana depuis qu’il a 19 ans où il exerce le métier de guide de pêche l’été, et d’écrivain le reste du temps – et a été le dixième écrivain accueilli par Vincennes dans le cadre du partenariat Ville de Vincennes - Association Festival America.

Callan Wink a publié des nouvelles dans les prestigieuses revues américaines que sont le New Yorker et Granta, a publié un premier recueil de nouvelles et travaille à l’heure actuelle sur son premier roman. En France, son recueil: « Courir au Clair de Lune avec un Chien Volé » paraîtra le 20 septembre prochain chez Albin Michel, dans la collection Terres d’Amérique, dirigée par Francis Geffard, dans une traduction de Michel Lederer.

Ses nouvelles échappent à tous les clichés : elles sont empreintes de souffrance mais peuplées d’hommes de l’Ouest à l’ancienne, hantés par les désillusions modernes : le rêve américain et ses déconvenues. C’est un héritier de Jim Harrison dont il était l’ami et le guide de pêche. Le Publishers Weekly dit de son écriture qu’elle est « lumineuse, à la fois délicate et d’une violente précision. »

 

Les chroniques de Callan Wink durant sa résidence

Chronique 1 - VF

À la recherche de routines

Toutes ces dernières années, j’ai été un écrivain saisonnier. L’été, je suis guide de pêche à la mouche sur les rivières près de chez moi, au Montana. Les journées sont longues, et quand je quitte l’eau, j’ai tendance à n’aspirer à pas grand-chose d’autre qu’à manger, à boire une bière, et à aller au lit. C’est l’hiver que j’écris. À ce moment là, dans les Rocheuses, les journées sont courtes et froides, le vent souffle et la neige s’accumule. C’est facile de se créer de petites habitudes : le matin café, petit-déjeuner, quelques heures à écrire, et une grande balade le long de la rivière ; l’après-midi, peut-être un peu de relecture et de corrections, puis un ou deux verres avec mes amis au bar du coin.

Lire la suite

Chronique 1 - VO

In search of routine

For the last several years I’ve been a seasonal writer. In the summer I’m a fly fishing guide on the rivers near my home in Montana. My days are long and when I get off the water I have a tendency want not much more than dinner and a beer and bed. The winters are when I write. This time of year in the Rocky Mountains the days are short and cold, the wind blows and the snow piles up. It’s easy to get in a routine: coffee in the morning, breakfast, a few hours writing, and long walk a long walk along the river, maybe some editing in the afternoon, a few drinks with my friends at my local bar. Day after and a loose adherence to this routine and slowly the pages start to add up.

Lire la suite

 

Chronique 2 - VF

Trains

Je ne sais pas comment ça se fait, mais il semblerait que presque la moitié de mon séjour en résidence est déjà derrière moi. Ce mois-ci s’est écoulé dans un flou relatif de déplacements : Cork, Bruxelles, Oron, Lyon, Manosque, la Bretagne, Mayence en Allemagne plus quelques autres qui ne me viennent pas tout de suite à l’esprit. Cela m’a plu de me faire une idée du pays en dehors de la ville, et – peut-être le plus important – j’ai découvert que j’aime écrire dans le train. En fait, les heures que j’ai passées dans le train ont eu pour résultat les moments de concentration les plus productifs de tout mon séjour en France.

Lire la suite

Chronique 2 - VO

Trains

Somehow it appears that my residency is nearly halfway over. This past month has been a relative blur of travel—Cork, Ireland, Brussels, Oron, Lyon, Manosque, Bretagne, and Mainz Germany and a few others that I can’t recall at the moment. It has been nice to get a sense of the country outside the city, and, maybe most importantly I’ve discovered that I enjoy writing on trains. In fact, the hours I’ve spent on trains has resulted in my most concentrated and productive moments of work since I’ve been in France.

Lire la suite

 

Chronique 3 - VF

De la lecture

Un des avantages – auquel je ne m’attendais pas – à vivre trois mois en résidence, est que j’ai pu lire une quantité considérable de livres. Avant de venir en France, j’ai passé un été très chargé comme guide de pêche au Montana. J’aime énormément cette activité, mais il n’en reste pas moins qu’elle vous accapare complètement. Ça commence tôt le matin, les journées sont longues et quand le soir arrive, je suis en général si fatigué qu’à part boire une bière ou deux je suis incapable de rien faire d’autre que d’aller me coucher. Inutile de dire que pendant les mois d’été, je n’écris pas beaucoup. Je ne lis pas beaucoup non plus et cela me manque.

Lire la suite

Chronique 3 - VO

On Reading

One of the unexpected benefits of spending three months at a residency is that I’ve been able to do a tremendous amount of reading. Before I came to France I spent an extremely busy summer fishing guiding in Montana. Fishing guiding is a job that I enjoy, however it tends to be all-encompassing. We start early in the morning, the days are long and when they’re over I’m usually too tired to do much other than have a beer or two and go to bed. Needless to say, during the summer months I don’t do much writing. I don’t read much either and this is something I miss.

Lire la suite

 

 

Top