Emiliano Monge (Mexique)

Emiliano Monge
© Oswaldo Ruiz

Emiliano Monge est né à Mexico en 1978. Ancien éditeur et journaliste, il fait partie des « Bogota39 », les 39 meilleurs auteurs d’Amérique du Sud de moins de 40 ans désignés par le Hay Festival. Les terres dévastées a été récompencé en 2016 par l’un des plus importants prix littéraires sud-américains, le prix Elena Poniatowska.

Les terres dévastées

Editions Philippe Rey
Août 2017
Traduit par Juliette Barbara

La jungle mexicaine : un groupe de migrants, trahis par leurs passeurs, est capturé par des trafiquants. Les convois s’enfoncent dans les montagnes, dirigés par deux terribles chefs de bande, Estela et Epitafio. Liés par un amour indéfectible, ils ne peuvent communiquer. Le lecteur finit pas s’attacher à eux malgré la cruauté qui les habite tandis que le chœur des migrants s’éteint peu à peu. Les terres dévastées dressent le tableau de l’horreur et de la solitude, de la puissance du mal, mais aussi de l’amour, de la loyauté et de l’espérance qui animent les êtres, même les plus vils.

“Chant funeste et douloureux, Les terres dévastées met magnifiquement en lumière ces milliers de “sans-nom” jetés sur les routes. Brutal et glaçant, un condensé d’humanité en quête de mieux.” LE MONDE

Top