dimanche 23 septembre 2018 de 15h00 à 16h00
Maison des Associations - Salle Paul Rumeau (niveau +1) Localisation

Animé par Marie Michaud (Librairie Gibert, Poitiers)

La guerre est une dominante et une constante de l’histoire de l’humanité. Elle détruit des vies et brise des destins. Héros ou victimes, ceux qui survivent n’en sortent jamais indemnes. Comment la littérature se fait-elle l’écho des convulsions qui agitent le monde ? Au-delà du récit, écrire sur la guerre n’est-il pas une façon d’aborder des conflits plus intimes ? Comment l’écrit-on ? En se documentant ou en imaginant ? Que dit-elle sur la condition humaine ?

En présence de :
Top