dimanche 23 septembre 2018 de 16h00 à 17h00
Cœur de ville - Salle Robert Louis Localisation

Animé par Julien Védrenne (K-libre)

Moins directe, plus insidieuse mais pas moins destructrice, la violence sociale résulte d'une abondance mal répartie. Elle frappe les plus faibles, dans les lieux les plus déshérités. Impunie parce que légale, elle s'insinue comme un poison dans le tissu social générant frustration et colère, mais aussi d'autres violences, crimes et délits. Comment traiter de la violence sociale en littérature ? Peut-on rester neutre face à la souffrance qui en découle ?

En présence de :
Top