Les Soirées d’AMERICA

Montréal, 375 ans d'histoire

jeudi 20 septembre 2018 de 21h00 à 23h00
Centre Culturel G. Pompidou Localisation

Animé par Francis Geffard

En mai 1642, ils n’étaient qu’une poignée à débarquer sur les rives de ce qui deviendrait plus tard Montréal. Une quarantaine d’engagés venus de France, sous la conduite de Paul de Chomedey sieur de Maisonneuve, et déterminés à fonder une ville et une mission sur cette île où pourraient vivre Amérindiens et Français.
Un projet pour le moins périlleux mais qui donnerait bientôt naissance à ce qui est devenue depuis l’une des grandes métropoles culturelles, industrielles et commerciales d’Amérique du Nord.
 Montréal, c’est trois cent soixante-quinze ans d’histoire, un héritage riche et unique, une présence et un riche patrimoine amérindien, une culture urbaine métissée, une diversité culturelle et linguistique et une francophonie aux accents venus du monde entier. Il convient de la célébrer dignement !

SOIRÉE D’OUVERTURE : UN HOMMAGE À MONTRÉAL
Naissance d’une ville, naissance d’une nation – Projection de Hochelaga, terre des âmes précédée d’une rencontre avec Marie-Hélène Fraïssé,  Emmanuelle Pirotte et Julian Brave Noisecat.

Cette soirée fait l'objet d'une tarification indépendante du pass festival, et la réservation est obligatoire.
Cliquez ici pour effectuer votre demande de réservation.

Le paiement de 10 € s'effectuera sur place le jour de l'événement, en espèces.

Hochelaga, Terre des âmes
Film canadien de François Girard, avec Samian, Vincent Perez, Wahiakeron Gilbert, Raoul Trujillo... (Les Films Séville, 2018, 100’)
À Montréal, un match de football est interrompu lorsqu'un affaissement de terrain survient sur la surface de jeu. Le trou créé devient rapidement un site archéologique. C'est là que l'universitaire et archéologue mohawk Baptiste Asigny décide d'entreprendre des fouilles. Au fil des objets qu'il retire du sol, des secrets du passé prennent vie. Plusieurs générations de personnes de cultures différentes ont occupé ce lieu et se sont côtoyées, parfois dans la violence. 750 ans d'histoire résident dans cette terre. Ce serait même peut-être l'endroit où Jacques Cartier s'est entretenu avec des Iroquois du petit village Hochelaga le dimanche 3 octobre 1535, lors de son deuxième voyage en ce qui est aujourd’hui le Québec (1535-1536).
« Hochelaga, terre des âmes, fresque sur Montréal, son passé, son présent, conjugués en plusieurs époques et langues croisées : le latin, l’algonquin, l’iroquois, l’anglais, le français et le vieux français, un peu de créole et d’arabe, est une œuvre de souffle et de réconciliation. Un beau film arrimé à une structure complexe, plongeant dans la mémoire autochtone, francophone et anglophone. » Le Devoir
 

Top